Les comités scientifiques : réel atout pour l’industrie agroalimentaire

10 juin 2022

Pour les industries agro-alimentaires, il peut être souvent nécessaire de se faire accompagner par des experts scientifiques pour répondre à des enjeux grandissants en termes d’accessibilité et de qualité et à des attentes de consommateurs exigeants. Médecins nutritionnistes, diététiciens, experts du comportement, sociologues, agronomes… sont autant de scientifiques utiles pour éclairer et nourrir les entreprises face à une science de la nutrition en perpétuelle évolution : les comportements alimentaires sont complexes à comprendre et à anticiper, d’autant plus quand ils sont liés à des bouleversements environnementaux.

Un accompagnement pour répondre à des problématiques majeures

On le sait : les Français sont de plus en plus attentifs à leur alimentation et sont conscients qu’une partie de leur santé est dépendante de la qualité de leur assiette. Et encore plus depuis la crise sanitaire. Ils sont plus regardants quant à la qualité des aliments qu’ils consomment et recherchent la naturalité qui les rassurent. Selon un sondage Kantar 2020, 88% des Français déclarent contrôler davantage les étiquettes en privilégiant la naturalité des ingrédients. Et le succès des applications de scoring nutritionnel le confirme bien.

Il est donc bel et bien fini le temps où les Français avaient une confiance aveugle dans les produits proposés par les industriels. Les scandales alimentaires et certains médias ont participé à nourrir une méfiance grandissante vis-à-vis des produits proposés. Aujourd’hui, les consommateurs veulent en connaitre la composition exacte, l’origine et les effets des différents ingrédients qui les composent. Et alors même qu’une amélioration continue a réellement été appliquée par les entreprises et les marques, la qualité nutritionnelle peut être encore perçue comme insuffisante voire médiocre et la crainte vis-à-vis d’ingrédients moins connus comme les additifs ou les pesticides amplifie ce phénomène. Selon une étude menée par la Fondation Nestlé et Ipsos en 2020, presque 1 personne sur 2 déclare manger plus d’aliments bio justement pour éviter les pesticides.

Enfin, le changement climatique pose des problématiques nouvelles que les industries agro-alimentaires doivent affronter, comme l’appauvrissement des terres qui amène une tension sur l’approvisionnement en matières premières. Pour nourrir 9 milliards d’individus en 2050, elles devront s’adapter rapidement pour répondre aux enjeux d’accessibilité mais aussi de qualité de l’alimentation.

 Un comité scientifique pour nourrir les réflexions face à ces enjeux

Pourquoi se priver d’une vision globale, d’une expertise pointue, d’un regard spécialiste sur les sujets que les industries agro-alimentaires ont à traiter ? Se constituer un comité scientifique permet en premier lieu, de progresser en termes de connaissances fines, précises et opposables sur la nutrition et les comportements alimentaires.

Les orientations et politiques nutritionnelles mises en place n’en seront que plus justes et reconnues car validées, ou du moins soutenues par des scientifiques indépendants.

Ces nutritionnistes, diététiciens et autres scientifiques endossent également un rôle de conseil et de challengeur sur la formulation des produits : en termes de nutrition et sur le choix des ingrédients utilisés. Ce qui va permettre finalement de rassurer les consommateurs. Ils pourront être force de proposition à différents niveaux dans le process de fabrication des produits : être à l’origine d’une innovation rupturiste, donner leurs avis sur des critères de suivi de qualité nutritionnelle développés par les services de R&D, amender des outils de communication développés par les équipes marketing.

Des règles à respecter pour se constituer un comité scientifique

Évidemment, il ne suffit pas de réunir des scientifiques pour que cela fonctionne. Il est nécessaire de s’assurer que les conditions soient réunies pour garantir la réussite de la collaboration, l’objectif étant d’établir une relation pérenne et de confiance entre l’entreprise et les experts du comité scientifique.

Parmi elles : une sélection pré-étudiée des spécialistes pour assurer la pluralité et la complémentarité des expertises, des missions clairement définies et des conditions de partenariat transparentes et éthiques

Un savoir-faire que nous maitrisons bien à la LinkUp Factory.


LinkUp Factory est un cabinet de conseil et communication réunissant l’ensemble des disciplines et expertises liées au domaine de la RSE et du marketing durable. Pour découvrir nos expertises, cliquez ici.