“Farming For The Future” : le déploiement au niveau local de la charte amont laitier mondiale du Groupe Bel

15 septembre 2020

Un exemple de démarche pour un amont agricole durable : « Farming For The Future » qui soutient et développe des projets locaux en lien avec les objectifs ambitieux de la charte mondiale établissant une filière du lait à la fois locale et durable du Groupe Bel. Un témoignage préparé par Simon Bonnet, Directeur Achats Lait à Bel et présenté en son absence par Sandrine Raffin, Présidente Fondatrice de Linkup Factory.

Retour sur notre troisième invité pour la Factory des Idées, série de conférences ayant eu lieu le 7 septembre 2020 à Produrable sur le thème « RSE & RSM, innover pour changer d’échelle ! »

Co-signée en 2018 avec le WWF, la Charte amont laitier du groupe Bel définit les engagements à 2025 pour les 11 bassins laitiers du Groupe Bel à travers le monde. Concrètement, la mise en place de cette agriculture durable concerne le modèle de production à adopter, l’impact environnemental généré par l’activité, l’alimentation animale locale et durable, le pâturage, la sécurité et le bien-être animal ainsi que la qualité nutritionnelle du lait.

La tâche est immense et le challenge ambitieux : comment instaurer une démarche globale dans l’optique d’une implémentation locale ? Le groupe Bel a compris qu’au lieu d’imposer par le haut un standard systématique sous la forme d’un cahier des charges qui ne serait pas toujours adapté aux spécificités de chaque bassin laitier, il fallait commencer par faire appel aux acteurs locaux, identifier leurs bonnes pratiques existantes et comprendre leurs problématiques propres. C’est l’essence même de la démarche « Farming For The Future ».

Parce qu’un élevage polonais fonctionne différemment de celui d’une ferme française, la co-construction apparait comme la clé du succès. Chaque équipe locale Bel s’appuie sur l’expérience des éleveurs soutenue par l’aide d’un comité d’experts (éthologues, spécialistes de la nutrition animale ou de de l’impact environnemental et de la durabilité de l’élevage laitier…).

En 2019, neuf projets pilotes ont été enclenchés dans 6 bassins laitiers. Pas à pas, c’est ainsi que l’on peut transformer les mentalités et modifier les comportements en identifiant des solutions tout aussi innovantes que vertueuses pour un véritable changement d’échelle.